Rénovation sur les fenêtres simple vitrage en double ou triple vitrage et le crédit d’impôt 2019

Optimiser l’isolation thermique d’un logement c’est aussi faire des rénovations énergétiques comme le remplacement de vitrage simple des fenêtres en double ou triple vitrage. En 2019, le crédit d’impôt transition énergétique ou CITE revient. Propriétaire ou locataire résident de votre logement principal, vous pouvez bénéficier d’une aide financière de 15% sur le remplacement de vitrage, avec un plafond à 100€ par fenêtre. Dans cet article, découvrez comment être éligible au crédit d’impôt.

Le retour du crédit d’impôt en 2019

Depuis 2017, installer des fenêtres permettait de bénéficier d’importantes aides financières, et ce fut le cas jusqu’à la fin du premier semestre 2018. Puis, une partie des travaux qui consistent à l’amélioration de la performance énergétique du logement principal a été supprimée par l’État de sorte à priver particuliers et copropriétés du crédit d’impôt, dont les travaux sur les fenêtres. Fin 2018, les sénateurs ont voté pour le retour de la rénovation des fenêtres dans le cadre du CITE du 1er janvier au 31 décembre 2019, mais avec des conditions plus limitées, un taux réduit à 15%, et cela n’inclut que le remplacement d’une fenêtre simple vitrage par un double vitrage ou triple vitrage. Et ce n’est pas fini, outre la limite des travaux uniquement sur les fenêtres simple vitrage avec une réduction du taux, s’ajoute un plafond de 100€ par fenêtre, et les frais et crédit impôt sur la pose d’une fenêtre ne sont pas pris en compte.

Pourquoi passer du simple au double ou triple vitrage ?

Faire des travaux de rénovation sur les fenêtres simple vitrage est une solution pour améliorer l’isolation thermique de votre logement. En effet, changer une fenêtre simple vitrage en double ou triple vitrage permet d’une part, de réduire votre consommation d’énergie et de rendre votre intérieur plus confortable en limitant les déperditions de chaleur. D’autre part, cela constitue un moyen d’entretenir et protéger votre logement des dégradations dues aux variations de température et des eaux de pluie qui pourrissent la menuiserie. Le double vitrage est aussi étanche par rapport au simple vitrage qui souffre souvent des ruissellements. De plus, lorsque vous présentez un DPE ou diagnostic de performance énergétique à la location ou la vente de votre logement, cela vous permet de mettre en avant ses qualités et faire une bonne affaire. Enfin, au lieu de changer la menuiserie, vous ne changez que le vitrage et respectez l’environnement.

Les critères d’éligibilité au crédit d’impôt

Le crédit d’impôt s’applique sur le revenu des contribuables résidents en France, pour les coûts engendrés durant la période du 1er janvier au 31 décembre 2019, dans la rénovation des fenêtres en habitation principale ayant été construite depuis au moins deux ans. Le crédit d’impôt au taux 15% est calculé sur le coût des équipements et matériaux isolants. Les conditions veulent que ceux-ci soient vendus par une entreprise reconnue garant de l’environnement (RGE), et que la pose soit effectuée et facturés par cette même entreprise. Des critères de performances sont exigés pour être éligibles au crédit d’impôt en ce qui concerne les matériaux isolants, en fonction du type de parois vitrées en remplacement du simple vitrage. Pour les fenêtres de toit, le coefficient d’isolation thermique est Uw ≤ 1,3 W/m².K et Sw ≤ 0,36 tandis que pour les fenêtres et portes-fenêtres, le coefficient est Uw ≤ 1,7 W/m².K et Sw ≥ 0,36.

Plafonds et aides supplémentaires

Le montant des dépenses éligibles au crédit d’impôt sont plafonnés et majorés par rapport à la situation de famille et valables cinq ans compris entre le 1er janvier 2005 et le 30 décembre 2019. Ce plafond est à 8000€ pour une personne célibataire, veuve ou séparée. Il s’élève à 16000€ pour un couple soumis à une imposition commune, et majoré à 400€ par personne à charge. Pour récupérer le crédit d’impôt sur la rénovation de vos fenêtres, vous devez faire une déclaration sur les travaux à effectuer en même temps que la déclaration d’impôts. Notez que, les travaux d’amélioration favorisant l’économie d’énergie sont incités par d’autres aides financières comme celles de l’éco-PTZ et Anah, qui sont tout à fait cumulable avec le crédit d’impôt, si vous souhaiter réaliser encore plus d’économie.

We will be happy to hear your thoughts

Laissez nous un commentaire

cadeau mail panel institut

Recevez l'offre SURPRISE du jour d'un minimum de 50% !

Petit cadeau de l'équipe PANEL INSTITUT, chaque jour nous avons UNE OFFRE d'une minimum de 50% sur un produit ou un service très connu ! Inscrivez votre email pour recevoir celle d'aujourd'hui (et peu etre celle de demain suivant votre choix)

Merci, votre offre du jour arrive très vite !