Comment voyager pas cher ?

Vous avez un budget limité, mais souhaitez quand même partir en voyage ? De nombreuses astuces vous permettent de faire des économies en découvrant les plus belles destinations dans le monde ! Eh oui, les séjours tout compris dans les hôtels de luxe ne sont pas les seules options qui s’offrent à vous pour voyager. Partir à l’aventure en organisant tout par vous-même vous permet de mieux gérer votre budget vacances et de voyager plus longtemps sans vous ruiner.

Comment organiser son voyage low cost ?

Quelles sont alors les étapes pour préparer votre voyage low cost ? Il faut commencer par sélectionner votre ou vos futures destinations, puis choisir la période et la durée du voyage.

Le choix de votre destination

Vous devez avant tout raisonner suivant votre budget pour bien choisir votre ou vos lieux de voyage. Jusqu’où votre économie peut-elle vous emmener ? Prenez le temps de faire une estimation si vous avez déjà une idée en tête ou bien laissez-vous inspirer par les guides de vacances low cost sur internet. À titre d’information, les frais d’un mois de séjour en Norvège peuvent vous permettre de profiter jusqu’à 6 mois d’évasion en Asie du sud-est. Vous séjournerez naturellement à des prix plus bas et plus avantageux en faisant cap vers les pays les moins chers, notamment ceux de l’Amérique du Sud ou encore ceux du centre ou du sud-est de l’Asie.

À quelle période voyager pour un meilleur tarif ?

Si vous comparez les prix de vol sur différentes périodes de l’année, vous vous rendrez compte qu’en haute saison, ils sont systématiquement plus chers. Il y a beaucoup plus de voyageurs et on s’arrache les places. Même les hôtels, les hébergements et les activités coûtent plus cher. Le meilleur moment pour voyager est donc en dehors des vacances d’été et des vacances scolaires, quel que soit le pays ou la ville de destination. Les bons plans sont plus nombreux, vous pouvez économiser jusqu’à plusieurs centaines d’euros. Soyez malin et profitez des meilleurs prix en allant là ou la masse ne va pas ! Et pensez aussi à être en veille des bons plans pour faire des activités gratuites été comme hiver.

Les compagnies aériennes les moins chères

Certaines compagnies aériennes sont réputées pour leurs tarifs imbattables. Elles sont incontournables pour voyager à moindre coût. Pour les destinations en Europe de l’Ouest, vous pouvez réserver des billets d’avion moins chers chez EasyJet, Eurolines, Ryanair ou Vueling. Pour vous envoler au meilleur tarif vers les pays de l’Europe de l’Est, Atlassib, Blue Air, Orange Ways ou encore Wizzair propose de nombreux vols low cost.

Si vous voulez réellement profiter des prix les plus intéressants, les comparateurs de vol sont aussi des outils fiables. Skyscanner ou Momondo sont deux des plus populaires. En seulement quelques clics, vous pouvez identifier les meilleures propositions pour voyager à petit prix à travers le monde. N’hésitez pas à entrer plusieurs dates. Si vous évitez les week-ends, les réductions peuvent encore être plus avantageuses.

Économiser sur les moyens de transport

Les coûts du transport durant le voyage sont susceptibles d’alourdir votre facture, sauf si vous prévoyez dans votre plan des moyens pour vous déplacer de façon plus économique.

Voyage en avion : comment économiser sur son billet ?

Prendre l’avion s’avère, généralement, plus coûteux que voyager en train ou par voie terrestre. Vérifiez donc toujours les autres alternatives avant de réserver des billets d’avion. Si vous ne pouvez faire autrement, ne faites pas l’erreur de passer par une agence de voyages. En consacrant un peu de temps à rechercher les meilleures offres de vol, vous bénéficierez de tarifs plus avantageux. Trouvez les compagnies low cost et servez-vous des comparateurs comme il est dit plus haut. Il est également possible d’acheter des billets d’avion 30% moins cher depuis le site web local de la compagnie aérienne. Bien sur si vous etes chanceux le mieux reste de gagner un voyage dans un jeu concours, mais cela n’est pas donné à tout le monde.

Voyage sur route : les astuces pour un road trip pas cher ?

Prendre la route est une aventure à part entière pour profiter encore mieux du voyage. Pour un road trip pas cher, il est possible de réduire vos dépenses avec quelques bons conseils.

  • Louez une voiture, un van ou un camping-car pas cher.
  • Définissez votre itinéraire et votre trajet pour calculer l’essence et le budget nécessaire au voyage.
  • Privilégiez les autoroutes gratuites, les routes nationales ou bien les routes départementales pour éviter les péages. Savez-vous qu’il y a plus d’autoroutes gratuites dans des pays tels le Danemark, le Royaume-Uni, la Finlande… qu’en Grèce où les péages sont beaucoup plus nombreux ?
  • Faites le plein dans les stations-service les moins chères, souvent en dehors des grandes villes. La différence des prix du carburant
  • Respectez les limitations de vitesse, car vous évitez la surconsommation. Votre road trip sera moins onéreux.
  • Voyagez entre amis, de préférence avec des amis avec qui vous vous entendez très bien si le road-trip est long. Les coûts sont forcément allégés une fois départagés.

Sinon, il y a le voyage en stop, plus prisé par les baroudeurs. L’autostop permet, en général, de faire de belles rencontres et de vivre des expériences authentiques. Vous pourrez être amené à faire un bout de route avec des gens sympas, ou voyager à l’arrière d’une camionnette… Tout l’intérêt du road-trip réside dans l’effet de surprise.

Autres moyens de transport pas cher

Il existe d’autres moyens de se déplacer à moindres frais en vacances dans les pays que vous visitez. Le covoiturage est, par exemple, une solution très économique en plus d’être écologique. Des sites spécialisés comme Blablacar permettent de trouver facilement des gens qui proposent le covoiturage sur leur trajet en France et dans d’autres pays. Une autre alternative est de prendre le bus. Alors oui, le trajet durera plus longtemps, mais cela vous laisse le temps d’admirer le paysage, de faire un petit somme et d’épargner votre portefeuille.

Dans certains pays d’Asie ou de l’Afrique, les moyens de transport plus originaux comme les trains, les tuc-tuc, les motos… sont très répandus. Ils sont à privilégier puisque les coûts des courses sont souvent plus bas. Il ne faut pas hésiter à négocier, le marchandage étant une pratique courante. Il est aussi possible de se déplacer à pied, et donc de faire de l’autostop ou bien à vélos auquel cas vous devez estimer l’effort et le trajet. Les lieux que vous visiterez seront sans moins nombreux, mais vos dépenses en seront diminuées.

Voyage en train

Les billets de train coûtent bien moins que les billets d’avion. Les voyageurs qui se laissent tenter par un voyage en train à travers les villes européennes avec Interrail ou la Deustche Bahn qu’on appelle SNCF allemande l’ont bien compris. Ils peuvent découvrir les plus grandes villes de l’Europe avec un budget limité. Les trains de nuit sont encore plus économiques, notamment si vous réservez vos billets à l’avance, mais l’expérience est différente le jour. Dans certains pays, prendre le train est une occasion de se mélanger avec les gens, d’échanger avec eux, de voir leur mode de vie, de partager leur repas…

Où dénicher les billets de train les moins chers ? Beaucoup de particuliers cèdent leurs billets à des prix plus bas sur des sites comme kelbillet.com. Ce sont de bonnes pistes pour alléger le coût des transports pendant les vacances.

Certains globe-trotters n’hésitent pas à faire du train-stop. Il suffit de demander l’autorisation du conducteur pour monter à l’avant du train et voyager avec lui. Bien sûr, il se laisse facilement convaincre par les femmes.

Le slow travel

Le concept de ce mode de vacances est simple : au lieu de découvrir plusieurs endroits à la va-vite, il faut visiter moins d’endroits en prenant son temps. Consacrer plus de temps à la découverte d’un site permet de mieux apprécier le voyage. Vous choisissez votre circuit, vous savourez les lieux, vous rencontrez les gens et découvrez leurs coutumes… Le but est de réellement de ralentir le rythme. Le slow travel permet aussi de faire du tourisme écologique ou plus responsable. En évitant de prendre les transports polluants et en privilégiant les transports communs et écolos comme les autocars, les pousse-pousse, les vélos…, vous réduisez votre empreinte carbone. De plus, vous pouvez consommer les produits locaux (nourritures, produits du marché, hébergement, etc.) et contribuer à l’économie locale. Bref, cette forme de tourisme alternative implique de profiter pleinement de vos escapades en réduisant vos dépenses, que vous choisissiez de passer vos vacances dans un autre département, une autre région ou un autre pays.

L’hébergement

Autre point qui peut saler la facture : l’hébergement. Heureusement, les hôtels ne sont plus les seuls moyens de s’héberger pour les voyagistes. Les locations de vacances se multiplient et se font de moins en moins cher quand il faut maîtriser son budget.

Les coûts du transport durant le voyage sont susceptibles d’alourdir votre facture, sauf si vous prévoyez dans votre plan des moyens pour vous déplacer de façon plus économique.

Comment économiser sur l’hébergement ?

Faires des économies sur les logements est donc tout à fait possible en poussant un peu les recherches. Voici quelques exemples de bons plans pour diminuer les frais d’hébergement durant votre escapade.

Comment trouver son hôtel au meilleur prix ?

Les comparateurs d’hôtels comme restent incontournables pour trouver les hôtels les plus économiques. Il suffit de rentrer des dates, le nombre de personnes, la destination ou des prix pour voir les résultats les plus intéressants du moment. Le nombre d’étoiles, l’emplacement géographique, les prestations et options incluses, les avis clients peuvent alors servir de points de comparaison. Les prix d’un hôtel qui se trouve loin du centre-ville seront, par exemple, inférieurs à ceux d’un hôtel dans le centre-ville. Les prestations comme le parking, piscine, wifi, petit-déjeuner inclus ou autres peuvent aussi faire grimper la facture. À vous alors de voir si vous en avez vraiment besoin et si votre budget peut le permettre.

Sur des sites comme Booking.com, il est également possible de réserver des hôtels aux prix les moins chers dans les destinations dans le monde entier. De belles réductions sont à la clé. Faire de l’early booking est aussi une bonne astuce pour alléger le coût de l’hébergement, de même que séjourner en basse saison. En outre, s’abonner aux newsletters des chaînes d’hôtels vous permet d’être informé des promos hôtels, des offres spéciales, des bons de réduction, etc. à ne pas manquer.

Le couchsurfing

Le couchsurfing est un mode d’hébergement basé sur l’hospitalité, la convivialité, l’échange et le partage. Le principe est de profiter de l’accueil d’un habitant pour dormir gratuitement pendant une ou plusieurs nuits. Votre hôte vous accueille selon ses moyens donc ne vous attendez pas au grand luxe. Il peut simplement vous prêter une petite chambre, un canapé ou un matelas à même le sol dans sa maison ou même un espace dans sa cour pour recevoir votre tente. En retour, vous pouvez apporter des petites choses comme des bières, participer aux conversations, aider un peu la famille dans leurs quotidiens… Si vous êtes hébergé par quelqu’un qui connaît bien la région ou le pays, vous bénéficierez de nombreux conseils pour mieux voyager.

Le couchsurfing fait de plus en plus d’adeptes dans le monde. Il existe des sites dédiés qui facilitent les échanges entre couchsurfeurs et les hôtes. Tel sur un réseau social, il faut y créer votre profil en en fournissant sa photo, en en disant un peu plus sur ses centres d’intérêt, ses valeurs, sa personnalité, et en précisant si on veut héberger des voyagistes ou non. Les autres membres laissent leurs commentaires, votre réputation va beaucoup dépendre de leurs avis. C’est toujours mieux de choisir un hôte avec qui vous avez au moins quelques affinités.

La colocation en voyage : bonne ou mauvaise idée ?

Une autre alternative pour loger à moindres frais durant un voyage est d’opter pour la colocation. Elle peut être intéressante si vous projetez de séjourner quelques semaines ou quelques mois dans une localité ou une région. Cette fois, l’idée est de co-louer une maison ou un appartement déjà occupé par des habitants. Vous participez au loyer, mais bien entendu celui-ci vous coûtera moins cher qu’un hôtel. Les plus de cette solution, l’ambiance est plus conviviale, vous profitez d’une bonne compagnie le soir venu. De plus, vous bénéficiez, en général, de plus d’espace.

Ce qui est chouette avec la colocation, c’est que vous pouvez aussi apprendre la langue nationale, vous baigner dans la culture locale, connaître les bons plans… Pouvoir discuter et échanger avec vos futurs colocs au préalable permet de mieux appréhender le voyage. Sinon, il y a des solutions comme les échanges de maison où vous poserez vos bagages dans la maison d’un tiers et lui laissez la vôtre sur une durée précise. Vous n’avez rien à débourser.

Airbnb : un concept à tester !

Airnb a été lancé en 2008 et connaît un succès fou en Europe, aux USA et en Asie. Vous pouvez vous rendre dans plus de 191 pays, dont la France, la Polynésie, Bora Bora… et trouver des logements de particuliers à louer à petit prix. Réserver des locations de vacances à l’autre bout du monde est facile si vos dates sont flexibles.

Auberge de jeunesse et guesthouse

Si les colocations ne sont pas pour vous, il y a les auberges de jeunesse et guesthouse. Ces structures accueillent essentiellement les jeunes aventuriers qui partent à la découverte du monde avec des budgets limités en poche. L’ambiance d’une auberge est plus festive et plus animée. On peut y faire des rencontres surprenantes, on socialise et on échange avec des gens venant de tous les horizons. Leur prix est tout à fait accessible et on jouit des espaces communs. Dans un guesthouse, vous pouvez louer une chambre individuelle simple à moindres frais. Les laveries, cuisines collectives, wifi, petits-déjeuners gratuits… sont des petits plus dont vous pouvez profiter gratuitement ou bien à tout petit prix.

Quelles sont vos autres options pour faire des économies sur votre hébergement en voyage ? :

  • Loger chez des amis
  • Faire du camping
  • Squatter les propriétés privées avec votre tente à condition de ne pas vous faire prendre
  • Dormir dans les aéroports ou les transports de nuit (eh oui, certains le font !)
  • Faire du volontariat en échange de logement et de nourriture, notamment dans des refuges, des ranchs, des fermes, des auberges de jeunesse, des bateaux…
  • Faire du homesitting

Assurance voyage : comment trouver la moins chère ?

Les voyageurs ont tendance à négliger l’assurance voyage, or cette couverture peut vous servir en cas de pépin (infection, maladie, accident de la circulation, etc.) En gros, cette assurance offre des garanties annulation de voyage, perte de bagages, responsabilité civile, assistance de rapatriement ainsi que les frais médicaux et d’hospitalisation à l’étranger.

Chercher une assurance voyage internationale moins chère vous amènera à consulter plusieurs agences ou compagnies pour obtenir des devis, les comparer et les négocier. Les voyageurs passent couramment par un comparateur d’assurance en ligne pour gagner du temps et trouver l’offre la moins chère. Il suffit de remplir un formulaire détaillant vos besoins.

Attention aux vaccins !

Les risques d’attraper certaines maladies sont élevés dans les pays tropicaux et les pays en voie de développement. Quelques vaccins universels sont également obligatoires pour pouvoir voyager. Se faire vacciner contre la tuberculose, la rougeole, le tétanos la fièvre jaune, la fièvre typhoïde, la diphtérie, l’hépatite A, l’hépatite B, la rage… sont par exemple fortement recommandés. Selon votre destination, d’autres vaccinations peuvent vous être imposées.

Quant aux échanges de devises, il ne sert à rien d’arriver avec beaucoup d’argent liquide sur vous. Renseignez-vous sur les cours appliqués pour ne pas vous faire arnaquer. Retirez vos devises en monnaie locale dans les banques et non dans les bureaux de change où les taux et frais de change ne jouent pas en votre faveur. Autres astuces : échanger vos devises avec des voyageurs qui sont sur le chemin du retour ou bien avec des agents de change ‘de rue’. Gare à votre argent où que vous aillez !

D’autres astuces pour un séjour pas cher

Pour compléter ce guide du voyageur, voici également quelques conseils qui peuvent s’avérer précieux :

Comment économiser sur la nourriture en voyage ?

La nourriture représente une bonne partie du budget de voyage et pour faire des économie sur ses courses, il faut être malin et pensez à économiser tout le temps. Pour économiser, la consommation locale est l’option la plus économique. Manger des plats locaux, éviter les restaurants à touristes et privilégier plutôt les streetfoods, les différences de prix sont flagrant. Vous avez aussi l’option buffet qui vous permet de vous nourrir pour une bonne partie de la journée sans vous ruiner. Le rapport qualité-prix est au rendez-vous. Selon le pays d’accueil, cuisiner durant le voyage permet de réduire de manière significative les dépenses au lieu de manger au restaurant ou d’opter pour les pensions complètes ou les demi-pensions. Remplir la bouteille d’eau et utiliser des cartes de tourisme peuvent aussi vous permettre d’économiser quelques euros.

Comment économiser sur le transport sur place ?

On en revient aux conseils concernant les moyens de transport. Marcher ou rouler à vélo, emprunter les moyens de transport alternatifs et locaux, négocier les prix des courses… voilà de bons moyens pour préserver votre portefeuille. Loin des quartiers touristiques, les prix des courses sont déjà moins exorbitants. En basse saison, tout est moins cher : hébergement, transport, nourriture, activités, etc. Gare toutefois à la météo qui peut gâcher tout le voyage lorsque vous choisissez vos dates.

Les techniques de marchandage en voyage

En Thaïlande, au Vietnam, dans beaucoup de pays de l’Asie, de l’Afrique, de l’Amérique latine… marchander est presque une tradition. Avoir une idée du juste prix des choses dans votre pays d’accueil facilite le marchandage. Comme exemple de technique de marchandage, vous pouvez par ex donner un prix juste un peu plus bas et augmentez histoire de jouer le jeu, argumentez et montrez-vous plus convaincant que le vendeur, faites plusieurs achats pour obtenir des réductions, puis faites semblant de vous en aller. Mais surtout, gardez vos bonnes manières et votre sourire durant tout l’échange.

Comment économiser sur les activités en voyage ?

Les activités payantes sont à éviter ou du moins à limiter si vous devez faire attention à votre budget pendant le voyage. Les activités gratuites en voyage telles que les randonnées, les découvertes de marchés et de villages, les sorties nature…sont beaucoup plus enrichissantes et ressourçâtes comme expérience. En revanche, si vous souhaitez réellement faire de la plongée, de l’ULM, du jet-ski ou visiter des parcs naturels, aller dans un parc d’attractions…, il faut que vous prévoyiez un budget en conséquence.

Éviter autant que possible les intermédiaires

Dans les destinations touristiques, il y a toujours des agences de voyages et des agences locales qui organisent des sorties à la journée avec une ou plusieurs activités au programme. Mais clairement, les intermédiaires augmentent inutilement les prix à payer. À la place, vous pouvez directement traiter avec les petites agences locales ou les prestataires bon marché. Vous gardez également la liberté d’organiser votre programme.

We will be happy to hear your thoughts

Laissez nous un commentaire

cadeau mail panel institut

Recevez l'offre SURPRISE du jour d'un minimum de 50% !

Petit cadeau de l'équipe PANEL INSTITUT, chaque jour nous avons UNE OFFRE d'une minimum de 50% sur un produit ou un service très connu ! Inscrivez votre email pour recevoir celle d'aujourd'hui (et peu etre celle de demain suivant votre choix)

Merci, votre offre du jour arrive très vite !